MENU

Entrée, Nutrition

Séduit par un salsifis

L'hiver approche à grands pas, c'est ainsi que le salsifis s'introduit dans nos paniers de légumes et sur les étals du maraîcher du coin. Mais que faire avec cette racine, pas très séduisante à première vue, refoulant d'affreux souvenirs d'enfance (qui n'a jamais mangé du salsifis en boîte?) il faut l'avouer?

Pourtant, elle a tout pour charmer. En effet, riche en calcium et potassium, elle renferme également beaucoup de vitamines C. Donc très utile lors de refroidissements malheureusement bien trop fréquents en hiver. Le salsifis, riche en eau et en fibre, améliore aussi nettement le transit intestinal et il a la capacité de drainer efficacement le foie et la vésicule biliaire. Digestion difficile ? Mangez du salsifis!

Mais comment le préparer ? Il existe de multiples façons de l'apprêter, mais il sera dans tous les cas toujours pelé (les boîtes de conserve sont donc à éviter, voire à bannir). A la poêle avec un peu d'huile, faire sauter les rondelles de salsifis afin qu'elles brunissent un peu, mais sans les faire brûler. A la vapeur ou dans un bouillon, comme ici. Cuire comme un navet, jusqu'à ce que les rondelles obtiennent la consistance souhaitée.

Plus simple et révélant, à mon avis, mieux le goût du salsifis, couper les rondelles de salsifis et les disposer sur une tranche de pain préalablement recouverte d'un peu de fromage frais ou de beurre salé. Un délice. En salade également, tout simplement râpé comme une carotte, le salsifis se montre alors dans toute sa splendeur. Ajouter un peu de crème fraîche et son goût quelque peu piquant sera estompé, mais en rien caché. A déguster sans modération, exceptés peut-être pour les personnes souffrant de troubles de la vésicule biliaire.

Cru ou cuit, en salade ou en bouillon, le salsifis contient de riches vertus et peu de calories. Ne le boudez donc point, même si à première vue, il n'arrive pas à vous charmer. Mais quand vous l'aurez goûté, vous ne pourrez simplement plus lui résister.

PS: Petit avertissement! Le salsifis, lorsqu'on le pèle, sécrète un jus blanchâtre très collant. Utiliser des gants ou laver directement ses mains avec de l'eau chaude et du savon est nécessaire, au risque de se transformer en pot de colle! Dès qu'il est pelé, vous pouvez aussi déposer le salsifis dans de l'eau froide avec quelques gouttes de citron.

2 commentaires sur “Séduit par un salsifis

  1. Alors c’est testé et totalement approuvé !
    Je ne connaissais pas du tout le radis noir, et je vous le recommande vivement.
    Je suis en Autriche pour une année, et ici, la salade de radis noir est une spécialité. Je l’ai goûtée, et c’est en surfant sur le site que j’ai réalisé que cette « Schwarzwurzel » (racine noire) correspondait bien au radis noir. J’en ai acheté au marché du quartier, et je l’ai dégusté cru sur une tranche de pain avec du cottage cheese et quelques gouttes d’huile de pépins de courge… Un réel délice !

    • Bonjour Marc, c’est avec plaisir que j’ai lu votre commentaire! En effet, de saison et simple à préparer, j’apprécie aussi cette racine que j’ai découverte il y a peu également. Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *