MENU

Currywurst

Currywurst à Berlin

Un voyage à Berlin. Passage obligatoire par un stand de currywurst. Cet en-cas traditionnellement berlinois s'étendant à présent à toute l'Allemagne procure le plaisir des papilles des uns comme des autres lors d'une petite pause rapide, debout, dans la rue, été comme hiver.

Un plat simple et pas forcément très sain, mais à qui l'on ne peut résister: des rondelles de saucisse, arrosées de sauce (un mélange de ketchup, concentré de tomate, sauce Worcestershire entre autre), saupoudré de curry et accompagnées de frites.
Lire la suite...

Un hommage à toutes les grand-mères du monde et leur cuisine

Qui ne se souvient pas des bons petits plats mijotés par Grand-Maman?
Dans cette touchante série de photos, le photographe italien Gabriele Galimberti rend hommage à toutes les grand-mères du monde et à leur amour pour la bonne cuisine, en commençant par sa propre grand-mère, qui lui a préparé son dernier repas avant son départ pour son tour du monde de 18 mois qui lui a permis de réaliser cette série.

Avec le goût de ses fameux raviolis en bouche, Gabrieli a parcouru le monde et, en plus de plein d'aventures, il a convaincu des dizaines de grands-mères de lui préparer leur spécialité: steak d'élan en Alaska, des chenilles au Malawi, du curry d'Inde, de la soupe de requin aux Philippines...
Lire la suite...

Marché du poisson à Hamburg

Quoi de plus normal à s'attendre à du poisson lorsque l'on parle de marché du poisson. Détrompez-vous, à Hamburg, c'est différent.

Le marché du poisson d'Hamburg est mentionné dans tous les guides touristiques comme highlight incontournable si l'on visite Hamburg. Le must: venez à son ouverture, peu avant 5 heures du matin. Lors d'un weekend dans cette Stadtstaat (ville-état) allemande, je me rendis donc à dimanche matin de bonne heure afin de pouvoir acheter du poisson frais du jour, pêché par le vendeur et vendu par le pêcheur (quoi de mieux qu'un seul maillon dans la chaîne commerciale?).
Lire la suite...

La cuisine allemande

« Die deutsche Küche ? » Pardon ? En comparaison avec notre cuisine, nous n’avons rien à lui envier. Grasse, paysanne, grossière, carnassière et peu colorée. Telle est souvent la description que l’on fait de la cuisine allemande. La cuisine française, suisse ou italienne serait-elle meilleure ? Légère, bourgeoise, fine, équilibrée et multicolore ? Peut-être, tout n’est question que de goût et d’ouverture d’esprit. Comme dans chaque pays, la cuisine a ses clichés, exagérés la plupart du temps, mais prenant tout de même origine d’une quelconque vérité. Nous ne sommes pas ici pour dire quelle cuisine est la meilleure, car selon moi, toute cuisine a ses qualités comme ses défauts. Mais m’imprégnant de la culture allemande depuis bientôt un mois et pour encore quelques temps, j’ai envie de vous partager une de mes aventures culinaires du pays de la bière.
Lire la suite...

L’expérience culinaire Vietnamienne

Une vendeuse de "chôm chôm", un fruit vietnamien populaire.
Une boucherie au Bến Thành Market
Les marchés, une tradition familiale
Fruits de mer et crustacés à Bến Thành Market
Les marchés de fruits et légumes sont toujours très garnis.
Des rouleaux vietnamiens (ou rouleaux d'été) à...CHF 0.31/pièce!
Un "resto-grill" traditionnel de rue.
Les standards de conservation des aliments sont peut-être moins stricts que chez nous, ce poisson n’en est pas moins délicieux!

Je garde de ma première visite au Vietnam un souvenir particulièrement fort. Non pas parce que c'était mon premier "grand" voyage - mais parce que c'est le seul pays qui m'ait autant dépaysé. Au-delà de l'architecture originale, des paysages à couper le souffle, des gens locaux plus accueillants et souriants les uns-les-autres, la nourriture a suffi à me faire tomber amoureux non pas seulement de ce pays, mais du continent Asiatique entier.
Lire la suite...

Le goût à 10 000 mètres d’altitude

Lunch British Airways

Départ pour les Etats-Unis. Eté 2012.
Compagnie : British Airways
Classe : Economique Plus
Durée du vol : 11h15

« Qu’est-ce qu’on mange ? », telle est la question que tout passager se pose lorsqu’il prend un vol long courrier. Manger dans un avion est, il me semble, toujours une aventure épique. On reçoit un petit plateau avec un nombre gigantesque de petits emballages en plastique. Il nous faut les ouvrir, les ranger, faire de l’ordre, car la place n’est pas grande. C’est presque comme jouer à Tetris.
Lire la suite...